Témoignage

Jean-Marc-le-CrossFit-soigne

Jean-Marc : « le CrossFit m’a permis de surmonter mon Syndrôme du défilé thoraco brachial »

Jean Marc, chez Burpees depuis 2017, avait des douleurs insupportables et perdait peu à peu l’usage de son corps, ne supportant tout cela qu’à coup d’antidouleurs. Après une réadaptation fonctionnelle, il a rejoint notre salle de sport à Tours Nord pour continuer le travail effectué. Il vous raconte son chemin et comment le sport l’a aidé à se soigner.

 

“A l’origine, je me suis fait diagnostiquer un Syndrome du Défilé Thoraco Brachial (SDTB) après près de deux années de recherche et une prise de médicaments très importante pour me permettre de gérer ou plutôt de masquer mes douleurs. La solution radicale est d’enlever la première côte, mais vu mon âge, l’option est à exclure !

Je me suis fait diagnostiquer un Syndrome du Défilé Thoraco Brachial après près de deux années de recherche et une prise de médicaments très importante

Moniteur auto et moto (oui oui, j’ai fait passer le permis à Cédric !!!) je passe beaucoup de temps assis dans une voiture et j’ai adopté de mauvaises postures. Les douleurs commencent à apparaître au bout des doigts.
Ancien judoka avec pas mal d’entorses cervicales à mon actif, une première piste est posée. Motard, les médecins pensent de suite au canal carpien, mais non. Ensuite, les douleurs remontent dans les bras puis la nuque et enfin dans tout le haut du torse. A ce moment-là, il m’est compliqué de me laver les cheveux pour donner une image du handicap que cela pouvait occasionner.
A ce moment-là, il m’est compliqué de me laver les cheveux…

En 2012, le diagnostic du SDTB est enfin posé. Je tente un protocole chez un kiné sans succès. Aux grès de mes balades entre les divers services des hôpitaux, je finis par rencontrer le docteur Borie (nouvelle adhérente chez Burpees / MJ en force !) qui me fait intégrer un centre de réadaptation fonctionnelle basée sur la pratique du sport, kiné et ergothérapie. Ce protocole d’un mois en hôpital a bien fonctionné mais hélas à la sortie, la motivation pour faire du sport a diminuée de manière progressive. Je me suis finalement mis à la course à pied, jusqu’au marathon mais, cela était insuffisant pour mes problèmes d’épaules.

 

En 2017, Cédric (coach Burpees) vient s’inscrire dans l’auto-école où je bossais et comme il n’était pas « mauvais », nous avons parlé d’autre chose et notamment de son métier. Forcément, je lui parle de mes problèmes et il me propose de venir tester le CrossFit, que cela semble être en lien avec mon protocole hospitalier.

Il me propose de venir tester le CrossFit, que cela semble être en lien avec mon protocole hospitalier

Je suis donc venu tester après mes vacances d’été, où les douleurs étaient revenues et vraiment présentes. En trois semaines, à raison de 2/3 WoD par semaine, les douleurs avaient déjà baissé de manière significative.
Depuis, je viens entre 3 et 5 fois par semaine. Ma nouvelle activité professionnelle m’amène à me déplacer mais je trouve souvent une box pour mes WoD du soir.
Bilan après 1 an 1/2, les douleurs sont presque inexistantes, je ne prends plus aucun médicament sauf l’endorphine d’après WoD ! Putain qu’est-ce qu’elle est bonne… Une belle cicatrice sur le tibia après une rencontre un peu trop amicale avec une box. Ma mobilité d’épaules est de mieux en mieux (enfin moi je trouve) même si c’est toujours une catastrophe, mais j’y travaille. Je sais que ne vais jamais faire d’OHS à 100kg mais qu’importe, j’arrive à me laver les cheveux à l’aise !!!
Bilan après 1 an 1/2, les douleurs sont presque inexistantes, je ne prends plus aucun médicament sauf l’endorphine d’après WoD !
Ah si, un autre truc fou, j’avais une autre addiction à la cigarette, et bien je ne l’ai plus !!!!!!!
Bref merci Cédric pour cette superbe découverte. Merci à toute l’équipe pour votre écoute et la prise en compte de chacun. Aujourd’hui je me sens mieux tout court, dans ma vie perso, pro et à la box où on se sent toujours super bien !”
Jean Marc est un autre exemple flagrant que le CrossFit, bien encadré et adapté, peut vous permettre de reprendre votre corps en main et de retrouver la motivation de vous en servir.
Merci Jean Marc.

Témoignage

Karina-crossfit-Tours

Karina : « grâce au CrossFit porter des sacs de course (pour 4) ne me fatigue plus ! »

Karina, mère de famille travaillant au CHU de Tours, nous livre ici son retour d’expérience sur 3 ans de CrossFit dans sa salle de sport Burpees Tours nord.

 

“Je suis arrivée chez Burpees en février 2016 avec juste l’idée de trouver un sport qui me permettrait enfin de perdre du poids. Après deux grossesses et deux césariennes, et malgré le sport que je pratiquais (la danse moderne et un peu de course à pied), je n’étais pas satisfaite de mon corps. De plus, je n’ai jamais aimé courir et même avec ma musique dans les oreilles et le cadre du bord de Loire je m’ennuyais fortement et n’arrivais plus à trouver la motivation.

Je n’arrivais plus à trouver la motivation. Je me suis dis qu’il fallait agir…

” Je me suis dit qu’il fallait agir et en me renseignant sur le net, j’ai découvert ce sport. De plus, une box (salle de sport CrossFit) venait d’ouvrir à Tours Nord. J’ai donc testé sans savoir exactement si ça allait me plaire, mais une chose était sûr je voulais un sport qui m’aide à reprendre mon corps en main. Au bout de 2 mois j’ai pris 3kg. Cela ne m’a pas inquiété car je sais que le muscle est plus lourd que la graisse. J’ai vu mon corps prendre des formes : mes fesses, qui étaient déjà pas mal, se sont encore plus arrondies, sont devenues bien plus fermes, ce qui ne déplaît pas. Mes jeans et mes chemisiers ont rétréci, j’ai donc dû me refaire une garde robes. Plus sérieusement, j’ai gagné en force et en cardio.

Mes fesses[…]sont devenues bien plus fermes

Mon premier Wod était un Heavy Day avec Guillaume, une séance de Back Squat, et la barre de 15kg (à vide) me paraissait très lourde. Depuis, j’ai réussi à monter jusqu’à 52.5kg, j’ai réappris à sauter à la corde pour faire maintenant des Double Under, et mon meilleur Deadlift (soulevé de terre) est de 80kg. Mes premiers burpees j’ai cru mourir au bout de 10 reps, les squats étaient insupportables, mais la cohésion du groupe qui m’encourageait et faisait les reps avec moi pour que je finisse mon tour m’a donné envie de continuer.

La cohésion du groupe qui m’encourageait m’a donné envie de continuer

Petit à petit moi qui n’était pas compétitrice, j’ai commencé à participer aux événements Burpees, pour me lancer un défi à moi-même, et voir si j’en étais capable. On peut donc dire que mon physique n’est pas le seul à avoir évolué. Quand j’arrive à la box je me demande si j’ai bien fait, quand je suis dans l’action je me dis “Mais pourquoi je suis là pffff ?”, et quand j’ai fini mon entrainement, certes je suis morte, mais je suis fière de l’avoir fait, et le lendemain mon corps me rappelle volontiers à quel point j’ai bossé ! D’ailleurs grâce aux conseils du coach Lou, j’ai arrêté de faire mes étirements après mes Wods pour les faire avant, et le résultat est que je ne souffre plus pour m’asseoir, ou faire mes lacets les lendemains et surlendemains. J’ai récupéré ma souplesse perdue après ma prise de masse (car j’ai de bons restes de mes 9 années de danse classique).

J’ai réussi à perdre 3 kilos sans perdre de masse musculaire

En faisant attention à mon alimentation et en nourrissant suffisamment mes muscles, j’ai réussi à perdre 3 kg sans perdre de masse musculaire. Même si je suis loin derrière mes collègues lors de courses, que je porte moins lourd qu’eux, j’ai pu constater que j’ai progressé. Enchaîner cardio, haltéro et gym en mettant la misère à mon homme (ancien militaire et bon sportif) m’a procuré une joie immense… Il y a 1 an j’ai réussi à faire mon premier Pull Up en kipping (premier son de cloche pour moi), et depuis j’arrive à faire 2 tractions strictes, et les pompes « version homme » ne me sont plus inconnues. Dans ma vie de tous les jours, porter les sacs de courses (pour 4) ne me fatigue plus comme avant, je surveille mes positions quand je soulève les packs d’eau, j’ai donc moins de douleurs lombaires, et tout le travail de gainage et d’abdos, ainsi que mon alimentation m’ont permis de réduire mes maux de ventre et problèmes de transit, car oui nous les femmes nous sommes très sensibles à ce niveau.

Porter les sacs de courses (pour 4) ne me fatigue plus

Ce travail intensif et varié me permet de fatiguer mon corps, de me vider la tête et de me dépasser. Dans mon travail, que ce soit dans celui d’avant où je piétinais toute la journée, ou maintenant où je travaille assise derrière un ordinateur, je ressens le besoin de me dépenser et de bouger mon corps. J’essaie de garder un maintien, mais ce qui me soulage réellement c’est l’exercice que je pratique à la salle de sport. Je n’aurais jamais pensé être capable d’évoluer autant, et surtout dans ce genre de discipline. Je pense réellement que l’ambiance et cette communauté, de cette « famille », y sont pour beaucoup. Coaches et burpeesiens sont dans la cohésion, et le soutien de tous lors des Wods nous font avancer.

 

Karina avait la volonté de reprendre son corps en main et c’est chose faite. Et au delà des fesses plus fermes, elle a acquis un mental beaucoup pus fort. Tout ça en améliorant sa santé.

Merci Karina.

Témoignage

Thomas-CrossFit-Perte-de-Poids

Damien : j’ai perdu 9 kilos avec le CrossFit

Damien 29 ans, restaurateur, sa femme et son petit garçon à ses côtés, nous livre un témoignage cash et sans chichi, comme lui, sur les bienfaits que lui a apportés en quatre ans sa pratique du CrossFit dans sa salle de sport Burpees à Tours Nord. Des kilos en moins, de la motivation en plus et surtout une meilleure image de lui-même. 

 

“Ba pour faire simple, je suis arrivé j’étais à 87kg et là je suis à 79kg en moyenne ! Après sur le point de vue physique, il n’y a pas photo je me sens mieux, je n’ai plus du tout de mal de dos, quand je suis arrivé j’avais régulièrement des douleurs dans le bas du dos qui me bloquaient et depuis que je fais du CrossFit, je n’ai quasiment plus rien. Les genoux… mis à part quelques gènes de temps en temps je vais nettement mieux…

 

J’ose me regarder dans un miroir…j’ai gagné en confiance…

 

J’ai énormément gagné en souplesse aussi, mine de rien je le ressens ! J’ose me regarder dans un miroir, ça fait plaisir pour moi ma femme et mon fils ! Et mentalement j’ai gagné en confiance, en assurance et en détermination !

 

Ça m’a beaucoup aidé dans mon boulot, j’étais très souvent défaitiste alors que maintenant je relativise beaucoup. Je me dis que chaque gros service que je fais me fait progresser et me rend plus efficace ! Comme au CrossFit! Comme j’ai dit ça a changé ma vie !

 

je cherche à vivre mieux, plus longtemps et surtout être en forme le plus longtemps possible

 

Je ne cherche pas à devenir un monstre de sport, je cherche à vivre mieux, plus longtemps et surtout être en forme le plus longtemps possible pour ma femme et mon fils, pour pouvoir lui mettre des raclés sur des snatchs ou des cleans and jerks quand il en fera plus tard ! “

 

Damien est un bel exemple que le CrossFit fait des beaux papas bien dans leur tête et dans leur corps, plus fortes physiquement et mentalement… et ce pour le plus grand plaisir de leurs familles.

Merci Damien

Conseils

Le Crossfit fait perdre du poids

Le CrossFit, la solution pour « Mon poids en 3 mois »

Le CrossFit est l’activité idéale pour perdre de la masse grasse. Parce qu’il mélange cardio, soulevé de charge et gymnastique, il actionne tous les mécanismes qui permettent au corps de se libérer de sa masse grasse superflue. Mais plutôt que de chercher à expliquer par a+b pourquoi le CrossFit est idéal, voyons pourquoi beaucoup d’autres activités ne le sont pas…

La course à pieds ne suffit pas…

Typiquement, si tu veux perdre du poids, tu vas penser « course à pieds ». Tu ressors des vieilles baskets, tu télécharges une application pour tracer ton chemin puis tu ouvres la porte de chez toi…et là…le vide : quelle distance, quel rythme, quelle fréquence cardiaque ??? Autant de questions sans réponse. Par contre, félicitations car tu as décidé de te bouger. Donc tu pars courir… Après quelques semaines, tu notes que tu as perdu du poids sur ta balance. Seulement la perte s’atténue rapidement et en plus tu n’as pas du tout le fessier rebondi que tu attendais et là tu commences à douter, te démotiver et tu reprends du poids.

 

… tu ne crées pas de muscles !

Pour schématiser, l’activité cardiovasculaire à un rythme modéré, est une activité qui utilise le glycogène puis la « graisse » comme énergie. Tu dépenses peu d’énergie sur des temps longs et uniquement sur le moment où tu t’entraînes. Le « cardio » fait travailler des fibres musculaires qui sont faites pour produire un mouvement « à l’économie ». Il est alors difficile de créer du muscle ce qui veut dire pas de fessiers rebondis et encore moins de pectoraux dessinés ! Donc même si tu perds du poids, tu ne te sculptes pas le corps dont tu rêvais. En plus la course est une activité solitaire pour laquelle la motivation est très variable. Beaucoup se lasseront rapidement de courir tout seul. Enfin, sans accompagnement, tu t’exposes à des blessures car c’est une activité dans laquelle on répète, et répète encore les mêmes mouvements. Or ton corps déteste ça ! Le pire dans cette histoire c’est que ton corps finit par s’habituer et qu’il va chercher des mécanismes d’adaptation qui feront qu’il dépensera moins d’énergie…donc moins de graisse…Bref, le cardio ne suffit pas !

Soulever de la fonte ne suffit pas…

Autre possibilité, tu décides de t’inscrire dans une salle de « sport » moins cher que pas cher. Là aussi, félicitations, car tu as décidé de te bouger et c’est déjà une victoire. On t’y promet un programme (qui, si tu as la chance de l’avoir, sera celui qu’on donne à tout le monde…). Lundi les pecs, mardi le dos, mercredi les jambes (enfin ça c’est quand tu es motivé pour les jambes…) et rebelote. Là encore tu es bien seul(e) avec peu ou pas de conseil sur les mouvements et l’utilisation des machines. Ah si ! Il y a bien Roger ou Candice qui te disent de prendre de la « prot », 5 minutes de vélo et hop c’est plié ! Plus sérieusement avec la « muscu », même sans une technique incroyable, tu commences à ressentir un peu plus tes muscles et voir quelques résultats en termes de galbe du fessier et tu as raison. Vu qu’avant tu ne faisais rien, tu commences à fabriquer du muscle. Le problème c’est que tu ne perds pas ou peu de gras et que, peut-être, tu te sens de plus en plus fatigué(e) en montant tes escaliers…

 

…tu fais du muscle sans perdre de gras

Soulever des charges permet de renforcer le corps et les muscles à bien des égards. Cela permet aussi de relancer la production hormonale notamment celle de la testostérone dont hommes ET femmes ont besoin pour produire du muscle et réduire la masse grasse. C’est un phénomène que l’on doit chercher pour enfin perdre de façon durable du gras. Tout ça c’est dans une situation optimale…celle où tu sais ce que tu fais, avec la bonne technique et la motivation qui va avec. Or dans nombre de « low cost » tu n’auras aucune de ces conditions. En plus, se contenter de soulever des charges n’améliore pas ton cardio. Donc oui tu auras des résultats au niveau musculaire mais en termes de perte de gras cela restera limité. Enfin, à nouveau, le corps s’habitue et les résultats s’amoindrissent entraînant une perte motivation et ainsi de suite….

Le travail au poids de corps ne suffit pas…

Pas de cardio, pas de muscu mais tu vois une pub sur les réseaux pour une app. gratuite qui te propose des entraînements au poids de corps. À nouveau, félicitations car tu te bouges. Par contre, tu te rends compte que ce n’est pas si simple que cela, des pompes tu ne sais pas trop en faire et comme tu es chez toi personne n’est là pour te donner d’options sur les mouvements qui te bloquent. Tu te débrouilles tant bien que mal, tu zappes certains exercices mais tu finis par voir quelques résultats. Tu réalises que le poids de corps ça peut être bien cardio. Mais rapidement, tu as l’impression de tourner en rond, de répéter les mêmes exercices et à nouveau les résultats s’amoindrissent et ta motivation chute. Même si l’application te rappelle comme dans un épisode de Black Mirror, que tu n’as pas fait ta séance depuis 7, 8, 9 jours, tu as du mal à t’y remettre.

 

… tu ne sollicites pas assez tes muscles

Le travail au poids de corps même s’il a de nombreux intérêts, ne permet pas de surcharger les muscles. Pour renforcer le corps de façon efficace on n’a rien trouvé de mieux que lui apprendre à mobiliser des charges externes, si possible lourdes, et avec une grande vitesse. Or le poids de corps, même s’il peut par des astuces donner cette impression, ne sera jamais aussi efficace. Tu ne bénéficieras pas non plus de la relance hormonale qu’entraîne un travail de force. Par contre le travail au poids de corps pourra te faire gagner en agilité et en cardio si tu es bien entouré ce qui n’est pas le cas dans ton salon avec C News comme seule motivation pour faire tes burpees ! Et la motivation ça compte beaucoup !

 

Tu commences à comprendre ou je veux en venir dans cet article. Les activités que l’on a citées et qui sont les plus courantes quand on pense « perte de poids » peuvent te permettre d’avoir des résultats mais ne suffisent pas en elle-même. Le cardio ne permet pas le prise de muscle, la muscu ne permet pas de façon efficace la perte de gras, le travail au poids ne stimule pas assez le système hormonal. Le corps s’adapte si la discipline est toujours là même et les résultats ne sont pas durables.

Le CrossFit actionne tous les mécanismes de la perte de gras !

Le CrossFit a pour objet de faire travailler l’ensemble des capacités du corps humains. Il te fera travailler ton cardio te permettant sur des durées moyennes à longues d’effort d’utiliser ton « gras » comme énergie. Il te fera travailler avec des charges ta force et la qualité de tes muscles permettant donc d’accroître la production d’hormones bénéfiques là aussi à la perte de gras. Il te fera aussi améliorer la façon dont tu te sers de ton corps et notamment ton gainage et l’utilisation de ta ceinture abdominale, donc finis le mal au dos et une chance de voir un jour tes abdos se dessiner. Tu seras encadré(e) et motivé(e) par un coach et par un groupe donc pas de perte de motivation. Les entraînements auront pour objet de ne jamais être les mêmes donc ton corps n’aura pas la possibilité de s’adapter et les résultats que tu auras seront à la hauteur des efforts que tu y mettras.

 

Tu mettras donc tous les systèmes en fonction pour permettre au corps d’utiliser ses réserves de graisses pour la production d’énergie. L’intensité mise dans les entraînements te permettra d’optimiser tout cela car par exemple, contrairement au cardio, la perte se fera sur la durée. Suite à un entraînement, tu auras dépensé beaucoup d’énergie qu’il faudra alors renouveler. C’est ainsi que ton corps continuera à travailler dans les heures qui suivront ta séance. Tu amélioreras également ta masse musculaire et qui dit meilleure masse musculaire dit plus de dépenses énergétiques.

En plus, au sein d’une box de CrossFit on saura te conseiller de façon simple et sans te mentir sur ce que ce qu’est une alimentation saine et raisonnée…sans jusqu’au-boutisme ni dogmatisme.

 

Prends ton corps en main et découvre qui tu es vraiment !

 

Alors, tu attends quoi ?

 

Guillaume

 

PS : l’article ne parle volontairement pas de nutrition même si celle-ci est bien évidemment au cœur de la perte de poids car avec des grands principes de base et quelques piqures de rappel l’alimentation est assez simple à comprendre…contrairement à ce qu’on essaie de te faire croire à grands coups de publicité.

 

Mon poids en 3 mois

Tarif pour 3 mois – 1 bilan d’entrée et 3 rdv de suivi de 30min : 240 euros

Contacte un coach

 

Témoignage

Le CrossFit pour perdre du poids

Noémie, non sportive : -8 kilos en 6 mois de CrossFit

“Après 6 mois seulement de CrossFit un vrai changement autant mental que physique  – -8 kgs !  – Je n’en reviens toujours pas ! Je ne m’en croyais pas capable le jour où j’ai franchi la porte de Burpees Tours nord. Je partais de loin, on peut même dire de très loin…

 

Je n’avais jamais vraiment fait de sport depuis le lycée (un peu de course à pied les jours de grande motivation) mon truc c’est plutôt la musique à la base – beaucoup moins dur que le CrossFit ! (plus artiste que sportive). Je me suis dis « Pourquoi pas ? »,  ça a l’air varié : musique motivante, coaching en groupe (comme ça pour la timide que je suis, moins de pression). L’ambiance m’a plu !

J’ai d’abord fait un essai, très sympa ! Depuis, je viens régulièrement…

Il ne restait plus qu’à trouver une box. J’ai emménagé à Tours il y a un an et j’ai découvert la team Burpees. J’ai d’abord fait un essai, très sympa ! Depuis, je viens régulièrement afin d’atteindre mes objectifs (perte de poids, me muscler d’avantage pour le travail) avoir la possibilité de devenir ce que j’ai toujours souhaité. Je progresse et mon corps perd le gras pour le muscle. Je commence à voir des changements et que de satisfaction de se voir changer en mieux, d’arrêter de se trouver des excuses ou de se cacher, apprendre à se faire confiance et le plaisir de venir se dépenser dans une vraie bonne ambiance et bien encadrée et conseillée.

 

” Noémie est le parfait exemple que quand on se donne les moyens, on arrive à ce que l’on veut. Nous sommes fiers de toi. Merci Noémie »

Témoignage

CrossFit-Soigne-Tours

Benoît : – 12 kilos et hernie discale oubliée…quand le CrossFit soigne !

Benoît, 42 ans, victime d’une hernie discale suite à un accident de travail vivait avec une douleur handicapante. A coup d’anti-douleurs il a appris à vivre avec jusqu’à ce que ça devienne intolérable. En 2017, loin de se résigner et pour éviter une opération risquée, il décide de pousser la porte de Burpees et de reprendre son corps en main. Quand le sport soigne, retour sur le parcours de Benoît et sa découverte du CrossFit.

 

“Pendant près de 20 ans, j’ai été charpentier dont 10 en tant qu’artisan donc à porter des charges (énormément de poids) sans vraiment faire attention à mon dos. Il n’était pas rare que je porte des charges de près de 100 kg à l’échelle. Au niveau du sport, je m’y suis mis très tardivement, vers 25 ans, en commençant par la course à pieds puis la musculation dans un club associatif. Au bout de quelques années, il n’était pas rare que je fasse 40 à 50 km en course à pieds par semaine, en plus de mon métier.

En 2011, j’ai été victime d’une chute au travail. Résultat: 3 vertèbres lombaires fracturées.

En 2011, j’ai été victime d’une chute au travail. Résultat: 3 vertèbres lombaires fracturées. Après consolidation, le médecin a constaté que j’avais une hernie discale au niveau des lombaires et une au niveau des cervicales. Sur conseil des médecins, j’ai appris à gérer la douleur et à ne pas la laisser s’installer (grâce notamment aux anti-douleurs) tout en reprenant le sport avec un volume d’entraînement plus faible et avec des périodes de douleurs dorsales (lombalgies) et donc arrêt du sport.

…je suis resté bloqué du dos, impossible de marcher ou de me lever…

En 2015, je décide de changer de métier (conducteur de train) qui nécessite une année de formation intense (donc plus de métier physique, plus de sport, mal bouffe…). Conséquence: 10kg en plus sur la balance. Et en fin de formation, je suis resté bloqué du dos, impossible de marcher ou de me lever. Après un séjour à l’hôpital et 3 semaines sous traitement de morphine, le verdict tombe : le chirurgien me conseille une opération pour éliminer la hernie discale.

Après réflexion et discussions avec des connaissances qui sont dans le milieu du running, j’ai appris que certains pratiquants, notamment de marathon et ultra-trail, avaient eu les mêmes soucis de santé que moi et avaient refusé l’opération (beaucoup de risques d’amplification de la douleur et de récidive). Ils ont amélioré leur condition, voire éliminé la douleur grâce à un travail de gainage et d’assouplissement.

certains… avaient refusé l’opération…ils ont amélioré leur condition, voire éliminé la douleur grâce à un travail de gainage et d’assouplissement

Je me suis alors renseigné sur les salles de sport qui proposaient un accompagnement avec un coach et les sports en adéquation avec ce que je cherchais. C’est comme ça que j’ai franchi la porte de Burpees et découvert le CrossFit.

 

Aujourd’hui, j’ai perdu 12 kg et récupéré 2 centimètres (avant je m’étais tassé), j’arrive à mettre mes mains au sol en me penchant (avant je ne touchais que mes mollets). J’ai retrouvé énormément de souffle, de souplesse, de gainage et je n’ai plus aucune douleur lombaire.

Je n’ai plus aucune douleur lombaire

Je n’ai pas été malade depuis et j’ai découvert les bienfaits de l’auto-massage. J’ai bien entendu encore des progrès à faire et cette couche de m…e à éliminer sur le ventre et les hanches (on en parlera coach de l’alimentation ! ) mais aujourd’hui j’ai des objectifs sportifs comme des courses d’obstacle et le semi-marathon de Tours.”

 

Voilà, plus que sa perte de poids, nous voulions mettre en évidence que Benoit a regagné en partie un corps plus fonctionnel, qu’il est plus grand (oui oui c’est surprenant ), et surtout qu’il n’a plus de douleur lombaire…sans médicament ! Merci Benoît !

Teambuilding

L’offre entreprise CrossFit à Tours pour souder votre équipe

CrossFit entreprise à Tours
A Tours, le CrossFit réveille les qualités de votre équipe : solidarité, ténacité…

Burpees n°1 du CrossFit à Tours, lance son offre de TeamBuilding version CrossFit. Nous proposons désormais de vous accueillir dans nos locaux pour des entraînements d’une heure en petits groupes (15 personnes max.) encadrés par un de nos coachs diplômés et passionnés. Cet entraînement se fera en équipe, et sera suivi d’un moment convivial autour d’un verre pour échanger et partager sur la séance

Format et horaires

La prestation comportera l’accueil, l’entraînement à proprement dit et le pot final, le réconfort après l’effort (avec ou sans alcool). Les créneaux proposés pour ces événements sont en matinée de 11h-12h30 et dans l’après-midi de 15h30-17h. Le coût de la prestation serait de 350€ HT.

Le CrossFit, qu’est-ce-que c’est ?

Le groupe Burpees, c’est d’abord des professionnels diplômés et passionnés qui sauront transmettre leur énergie à vos collègues et animer de la meilleure façon qu’il soit le groupe pour en garder un souvenir mémorable. Le CrossFit est un programme d’entraînement encadré par un coach s’adressant à tous, utilisant des mouvements naturels et fonctionnels, exercé en groupe dans une ambiance motivante. Tout cela en fait une expérience idéale pour créer ou soutenir des liens au sein d’une équipe de travail. Donc au-delà d’un simple divertissement sportif vous proposerez à vos collaborateurs une réelle découverte et un moment intense de partage. En savoir +

Offre privilège entreprise

À moyen terme le CrossFit apporte de nombreux bénéfices en termes de santé, de dépassement et donc d’image de soi ; c’est pourquoi en parallèle de la prestation de TeamBuilding, nous vous proposons de signer un partenariat entre nos deux sociétés offrant la possibilité à vos collaborateurs de bénéficier d’un tarif préférentiel pour l’accès à nos salles.
Sur présentation d’un justificatif et pour toute inscription, ils ne paieront pas les frais d’adhésion aux clubs : 49 euros. De plus si plus de 5 personnes de votre entreprise s’inscrivent ensembles dans nos clubs celles – ci bénéficieront de nos tarifs réduits sur nos abonnements avec engagement.

Nous contacter

Pour plus de renseignements, il est possible de nous contacter au 06 79 05 02 94 / 02 47 56 36 56 par mail guillaumelebois@burpees.fr.

Éclairage

Le CrossFit, qu’est-ce que c’est ?

Seance de CrossFit

Le CrossFit® qu’est ce que c’est ? Cette question revient de plus en plus dans les forums dédiés au sport, dans les saunas après avoir fait son développé couché hebdomadaire, dans les repas de familles quand ta grand mère te demande par quel miracle tu es devenu l’athlète qu’elle a en face d’elle…et là bien souvent tu ne sais pas trop quoi répondre.

Un entraînement pour la vie de tous les jours

Le CrossFit® selon Greg Glassman, son fondateur, est un entraînement fonctionnel à haute intensité constamment varié. Et là, ta grand-mère, même si elle t’aime beaucoup, te prend pour un verbeux qui se la pète d’autant que « fonctionnel » elle ne sait pas trop ce que cela représente. Pour faire plus simple, le CrossFit® c’est un entrainement sportif qui te servira dans la vie de tous les jours pour le plus grand nombre de taches possibles…et qui est accessible à tous. Chez 3.7 CrossFit® II, ce point là nous tient à cœur car maintenant que ta grand-mère a compris, elle pourra peut être t’accompagner.

 

Pour plus de clarté, reprenons les trois points de Greg Glassman.

 

Entraînement fonctionnel : En terme sportif un mouvement fonctionnel mobilise plusieurs articulations en même temps. Cette définition reste vrai pour le CrossFit® mais l’on ajoute le fait que ce mouvement doive servir à quelque chose dans la vie. Un soulevé de terre te servira à ramasser ton pack « d’eau » sans effort. Un Push Press servira à ta grand-mère à ranger ses boites de petits pois sur ses étagères.

 

A haute intensité : On parle ici d’intensité relative. En effet, il faut bien comprendre qu’un coach efficace saura adapter à tous les entraînements du jour (WOD comme on dit chez nous pour Workout Of the Day). Car si l’intensité est importante pour obtenir des résultats elle ne peut pas être la même pour tous, compte tenu des capacités de chacun. Par contre, le but du CrossFit® est le même pour tous : augmenter ses capacités et en acquérir de nouvelles. Pour toi cela sera passer cinq tractions de plus, pour ta grand-mère cela sera de tirer son caddy au marché avec deux poulets de plus…dont un te sera exclusivement réservé le dimanche midi.

 

Constamment varié : L’idée est de te préparer à l’inconnu et à l’inconnaissable. Chaque WOD sera différent du précédent par les exercices, la durée, la charge… Le stimulus qu’il procurera à ton organisme le sera aussi permettant ainsi d’éviter la routine et donc de progresser de jour en jour. L’inconnaissable sera pour toi et ta grande-mère de courir en tirant le caddy plein à ras bords pour aller prendre le tram qui arrive au bout de la rue, et de le charger dedans. Oui je sais le tram est de plein pieds mais tu as compris l’idée.

Un entraînement en petit groupe

Une autre notion qui est très importante pour nous chez 3.7 CrossFit® II, c’est que l’entraînement se fait en petit groupe. Cela permet d’un coté un vrai coaching personnalisé assurant résultats et sécurité, et d’un autre coté, créé une émulation qui bien souvent te fera aller plus loin que ce que tu te pensais capable de faire. Tu verras qu’au fur et à mesure des WOD une vraie communauté se créera te poussant quand tu en as besoin. Et l’expression « L’union fait la force. « prendra alors tout son sens.

Voilà ! Maintenant tu sauras quoi répondre quand tes amis te demanderont ce qu’est le CrossFit. Et si tu veux leur montrer, amènes les nous…il y a des séances d’initiation !

La 2e box affiliée CrossFit® de Tours

Après 3.7 CrossFit® ,3.7 CrossFit® II est la seconde box affiliée CrossFit® de Tours c’est à dire une box dont les infrastructures et le personnel répondent aux exigences de l’autorité internationale CrossFit® pour être autorisée à dispenser de vrais cours de CrossFit®.