Témoignage

Karina-crossfit-Tours

Karina : « grâce au CrossFit porter des sacs de course (pour 4) ne me fatigue plus ! »

Karina, mère de famille travaillant au CHU de Tours, nous livre ici son retour d’expérience sur 3 ans de CrossFit dans sa salle de sport Burpees Tours nord.

 

“Je suis arrivée chez Burpees en février 2016 avec juste l’idée de trouver un sport qui me permettrait enfin de perdre du poids. Après deux grossesses et deux césariennes, et malgré le sport que je pratiquais (la danse moderne et un peu de course à pied), je n’étais pas satisfaite de mon corps. De plus, je n’ai jamais aimé courir et même avec ma musique dans les oreilles et le cadre du bord de Loire je m’ennuyais fortement et n’arrivais plus à trouver la motivation.

Je n’arrivais plus à trouver la motivation. Je me suis dis qu’il fallait agir…

” Je me suis dit qu’il fallait agir et en me renseignant sur le net, j’ai découvert ce sport. De plus, une box (salle de sport CrossFit) venait d’ouvrir à Tours Nord. J’ai donc testé sans savoir exactement si ça allait me plaire, mais une chose était sûr je voulais un sport qui m’aide à reprendre mon corps en main. Au bout de 2 mois j’ai pris 3kg. Cela ne m’a pas inquiété car je sais que le muscle est plus lourd que la graisse. J’ai vu mon corps prendre des formes : mes fesses, qui étaient déjà pas mal, se sont encore plus arrondies, sont devenues bien plus fermes, ce qui ne déplaît pas. Mes jeans et mes chemisiers ont rétréci, j’ai donc dû me refaire une garde robes. Plus sérieusement, j’ai gagné en force et en cardio.

Mes fesses[…]sont devenues bien plus fermes

Mon premier Wod était un Heavy Day avec Guillaume, une séance de Back Squat, et la barre de 15kg (à vide) me paraissait très lourde. Depuis, j’ai réussi à monter jusqu’à 52.5kg, j’ai réappris à sauter à la corde pour faire maintenant des Double Under, et mon meilleur Deadlift (soulevé de terre) est de 80kg. Mes premiers burpees j’ai cru mourir au bout de 10 reps, les squats étaient insupportables, mais la cohésion du groupe qui m’encourageait et faisait les reps avec moi pour que je finisse mon tour m’a donné envie de continuer.

La cohésion du groupe qui m’encourageait m’a donné envie de continuer

Petit à petit moi qui n’était pas compétitrice, j’ai commencé à participer aux événements Burpees, pour me lancer un défi à moi-même, et voir si j’en étais capable. On peut donc dire que mon physique n’est pas le seul à avoir évolué. Quand j’arrive à la box je me demande si j’ai bien fait, quand je suis dans l’action je me dis “Mais pourquoi je suis là pffff ?”, et quand j’ai fini mon entrainement, certes je suis morte, mais je suis fière de l’avoir fait, et le lendemain mon corps me rappelle volontiers à quel point j’ai bossé ! D’ailleurs grâce aux conseils du coach Lou, j’ai arrêté de faire mes étirements après mes Wods pour les faire avant, et le résultat est que je ne souffre plus pour m’asseoir, ou faire mes lacets les lendemains et surlendemains. J’ai récupéré ma souplesse perdue après ma prise de masse (car j’ai de bons restes de mes 9 années de danse classique).

J’ai réussi à perdre 3 kilos sans perdre de masse musculaire

En faisant attention à mon alimentation et en nourrissant suffisamment mes muscles, j’ai réussi à perdre 3 kg sans perdre de masse musculaire. Même si je suis loin derrière mes collègues lors de courses, que je porte moins lourd qu’eux, j’ai pu constater que j’ai progressé. Enchaîner cardio, haltéro et gym en mettant la misère à mon homme (ancien militaire et bon sportif) m’a procuré une joie immense… Il y a 1 an j’ai réussi à faire mon premier Pull Up en kipping (premier son de cloche pour moi), et depuis j’arrive à faire 2 tractions strictes, et les pompes « version homme » ne me sont plus inconnues. Dans ma vie de tous les jours, porter les sacs de courses (pour 4) ne me fatigue plus comme avant, je surveille mes positions quand je soulève les packs d’eau, j’ai donc moins de douleurs lombaires, et tout le travail de gainage et d’abdos, ainsi que mon alimentation m’ont permis de réduire mes maux de ventre et problèmes de transit, car oui nous les femmes nous sommes très sensibles à ce niveau.

Porter les sacs de courses (pour 4) ne me fatigue plus

Ce travail intensif et varié me permet de fatiguer mon corps, de me vider la tête et de me dépasser. Dans mon travail, que ce soit dans celui d’avant où je piétinais toute la journée, ou maintenant où je travaille assise derrière un ordinateur, je ressens le besoin de me dépenser et de bouger mon corps. J’essaie de garder un maintien, mais ce qui me soulage réellement c’est l’exercice que je pratique à la salle de sport. Je n’aurais jamais pensé être capable d’évoluer autant, et surtout dans ce genre de discipline. Je pense réellement que l’ambiance et cette communauté, de cette « famille », y sont pour beaucoup. Coaches et burpeesiens sont dans la cohésion, et le soutien de tous lors des Wods nous font avancer.

 

Karina avait la volonté de reprendre son corps en main et c’est chose faite. Et au delà des fesses plus fermes, elle a acquis un mental beaucoup pus fort. Tout ça en améliorant sa santé.

Merci Karina.

Karina : « grâce au CrossFit porter des sacs de course (pour 4) ne me fatigue plus ! »